D comme Devenir, I comme identification

L’homme devient ce qu’il aime. Le processus d’identification fonctionne tout le temps. Tant que nous n’avons pas réalisé que nous sommes Dieu, la conscience infinie, nous nous identifions à tout ce qui est proche de nous : le mental, le corps, puis les gens, les concepts, les personnages. Une fois que nous avons expérimenté que nous sommes Dieu, c’est l’éveil, nous savons alors que tout est nous. Le mental s’identifie alors à la plus haute partie de ce que nous sommes, un être divin venu expérimenté la matérialité de cette dimension.

L’éveil permet d’utiliser ce processus d’identification de façon consciente.

Plus nous aimons, plus nous comprenons que l’objet aimé est « nous » sous une autre forme, alors nous faisons un avec, que ce soit de la musique, une science, ou une personne.

Fondu dans cet amour infini, nous nous éveillons, progressivement en nous dés-identifiant de l’ego, du personnage, finalement nous comprenons et réalisons l’essence de notre être : l’amour infini.

Comme nous sommes tout, un des secrets est que nous pouvons nous identifier à ce que nous voulons…

Nous avons créé l’illusion de la séparation pour expérimenter le monde, pour que nous puissions y jouer un rôle, pour le partager, le vivre.

C’est bien la création de perspectives (l’illusion de séparation) puis une incarnation dans ces perspectives qui nous permet d’expérimenter le monde. C’est le jeu de la vie, c’est le jeu de la conscience.

Pour cette raison, un des aspects de la vie est que nous essayons toujours de jouer notre meilleur scénario dans une recherche permanente de perfection, chacun dans notre rôle, chacun dans ce que nous sommes : nous voulons expérimenter un compositeur de musique ? Nous voulons être un peintre ? Que notre créativité soit magnifique et la plus belle possible. Tous les créateurs, tous les artistes sont l’expression du divin, du plus haut degré de ce que nous sommes.

Nous voulons être un boulanger ? Un business man ? Un scientifique ? Peu importe ce que nous avons décidé d’être dans cette incarnation, vivons le divinement ! Vivons le pleinement, soyons parfait ou rien. Pourquoi ? Parce que nous avons déjà vécu des millions de fois, des milliards de fois tous ces personnages, toutes ces vies. A quoi bon rejouer un rôle si c’est pour créer quelque chose de moins bien ?

Ce besoin de vie, de passion, cette créativité infinie que la vie nous donne, sachons en être digne, respectons là. Respectons les autres, mais aussi la vie qui est en nous.

Soyons beau, soyons parfait, soyons éveillé, soyons le plus près possible de la source, de ce que nous sommes véritablement.

Pour l’amour de Dieu, réveillons-nous, réveillons-nous mes frères, mes sœurs,

Comprenons que nous sommes un,

Que nous l’avons toujours été,

Que nous le serons toujours.

Ensemble,

Nous sommes la vie,

Ensemble,

Nous sommes l’espoir,

D’un monde meilleur,

D’une vie meilleure,

D’un amour plus partagé,

Ensemble,

Réalisons,

Que c’est lui,

Qui,

A travers nous,

Se perfectionne,

Se vit.

Kunzang Février 2014

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :